Œil & Plume en coulisse

Entre parenthèses

 

Deux amies vous invitent pour une parenthèse. Espace-temps imprévu, unique juste pour vous.

Posez vos urgences à l’entrée, asseyez-vous, prenez un verre. Ou au contraire allons marcher au soleil, loin des bruits. Faites cette pause joyeuse et grave.

 

Il est grand temps. De vous retrouver avec vous-même. De nous raconter votre meilleur.

 

Un œil et une plume se rapprochent, vous sourient. Nous avons aussi des oreilles ; nous aimons tous les langages. Questionner en silences. Ecouter votre profil et vos facettes. Toucher vos gestes et sentir votre voix. Nous voudrons rire avec vous, c’est certain. Puis, repartir avec notre butin en photos et en mots et tenter d’attraper encore l’émotion qui flotte. Il faut aussi capter l’invisible, ancrer le non-dit.

 

Le temps des coulisses

 

Œil et plume produisent en parallèle.

L’œil  s’inspire du mouvement, du petit geste, du détail. Il admire, attentif.  Son regard embrasse le sujet et la promesse de vie qui l’accompagne. Cet œil sait lire toute forme de vie. Il la célèbre pour ce qu’elle est, émerveillé a priori. Ensuite l’œil interprète, traite, cadre, affine le grain, retaille. Pour délivrer l’instant magique. C’est forcément fort, fluide, doux. 

 

La plume cherche, creuse, glisse, biffe. Puis s’envole en mots et en liberté, en pensées libérées et refrains délivrés sans la chute. Tout est  jeté sur écran blanc. Attendre que la chanson des sons opère et que les syllabes se cisèlent. Attraper les silences, les accrocher aux idées. Changer, corriger, inverser, écourter. Puis trouver le fil caché de l’histoire.

 

Enfin, les mots et les photos se joignent. Parfois les mots s’ajustent encore sous l’œil qui analyse toujours. Éviter les blessures, les erreurs de tempo, enlever les parasites. Les images sont choisies, posées, cadrées en équilibre, pour épouser l’histoire. 

Le portrait mélangé est prêt...  

 

Être et aimer

 

Donner à voir. Raconter le singulier, vos aspérités et vos forces. Montrer l’indicible, la part d’histoire ignorée. Signifier l’intention.

Lever le voile de trop. Laisser les autres, s’ils vous tiennent chaud.

Et briller sans clinquant.

 

Ça y est.

Vos  forces et votre singularité sont posées devant vous.

Les pixels et les mots vous racontent et les effets apparaissent.

 

Votre regard sur vous s’ajuste et s’affute.

Votre puissance est  plus libre.

 

Vous pouvez vous montrer et aider ceux qui comptent à vous trouver.

duo joyeux

Coach certifiée et photographe Charlène distille une relation exigeante et authentique pour vous amener vers vous-même et vers la performance de vos équipes.

Son style ? D’abord la douceur et la légèreté, puis apparait la puissance...

Son crédo ? L’exigence de vérité est un chemin de vie, la vie un alliage entre mouvement et lumière 

___

Éternelle alliée des décideurs, Nathalie propose une communication qui engage et des histoires à partager pour rapprocher les communautés. 

 

Son style ? A la fois chat, pitre et précise, elle manie les histoires et les idées pour viser juste, avec des mots, un peu partout.

 

Son crédo ? La complexité est une chance collective et les belles histoires s’écrivent à plusieurs mains.

Deux voix

&

deux regards

Deux histoires pour apporter de l'épaisseur à la sincérité, apprécier le chemin, décupler l'énergie.

 

Deux parcours professionnels distincts qui leur apportent un savoir être en toute situation. 

 

Deux têtes qui pensent, s'interrogent et qui savent rire aussi.

Deux engagements au service de la performance et en alignement.

Et en commun, la rigueur et l'envie de faire.

 

 

Elles ont dit !

Travailler avec Charlène c'est gagner en fluidité. C'est  une expérience qui allège, accélère et  approfondit.

Comme une formule magique qui va servir l'intention et vous aider à  faire plus juste.

Nathalie

Quand j'ai vu Nathalie, j'ai su que nous ferions quelquechose ensemble. J'aime son énergie, sa profondeur et son talent d'écriture. Quand je la lis, je suis transportée, émue, émerveillée par cette fluidité et cette justesse dans les mots

Charlène